Les ventes de logements neufs en 2016 tirées par l'investissement locatif

22 février 2017

Après les bons chiffres présentés par le ministère du Logement en janvier, c’est au tour des promoteurs, par la voix de la Fédération des promoteurs immobiliers, de faire son bilan 2016. Le succès du PTZ et du Pinel ne se démentent pas, avec une hausse de 20 % des réservations de logements.

Un marché en croissance

Les réservations de logements, après un développement de 16 % en 2015, croissent à nouveau de 21 % en 2016, pour se situer à 148 618 unités. Après des années grises, le marché sourit donc à nouveau, même s’il reste loin des chiffres précédant la crise de 2008.

Les taux d’intérêt, extrêmement bas, associés aux incitations fiscales en phase avec les besoins des acquéreurs, sont les précieux atouts qui ont conduit ce succès de 2016.

Tous les segments de marché sont concernés par cette croissance, animée à 53 % par les investisseurs (avec le dispositif Pinel) et à 47 % par les propriétaires occupants. Le secteur de l’accession sociale (dans les zones à TVA réduite à 5,5 %) se développe aussi à + 22,7 % ce qui représente 6704 réservations.

La Corse mise à part sous certains aspects, la bonne santé du marché se constate partout, au plan des autorisations de construire comme à celui des mises en chantier. Les permis de construire auront connu une progression de 14,2 % (453 200) et les mises en chantier de 10,4 %.

Des difficultés à répondre à la demande

L’offre commerciale, soit le stock de logements disponibles à la vente, est limitée à 9,5 mois en moyenne. Ceci démontre selon la FPI la nécessité de lancer sans délai de nouveaux programmes, compte tenu des délais qui séparent autorisations de construire et livraison des programmes. Cette contraction des délais se constate en particulier sur les grandes métropoles.

Les prix en hausse modérée

L’automne 2016 a présenté les signes d’une montée des prix, toutefois elle s’est avérée modérée. La moyenne des prix en France se situe à 4838 € /m² (4055 €/m² en Ile-de-France, 3700 €/m² en régions).

Cette moyenne cache de fortes diversités locales, parfois surprenantes. Ainsi, c’est dans l’agglomération du Havre que les prix évoluent le plus vite avec + 11,5 %, loin devant Strasbourg, Rennes et Bordeaux (respectivement + 3,8 % ; + 3,7 % ; + 3,6 %). Lyon, Aix Marseille et Toulouse tournent autour de + 3 %, alors que Nice Côte d’azur, Dijon et Rouen ferment la marche avec des prix en baisse (de 3,3 % pour la Métropole Rouen Normandie).

À lire également

Thumb new home 1664302 1280

La construction de maisons neuves retrouve le bon niveau de 2011

23 février 2017

Les chiffres se suivent en cascade et se ressemblent. Après le ministère du Logement et la FPI, c’est au tour de la LCA-FFB, syndicat qui regroupe constructeurs de maisons et promoteurs, de dresser un bilan très positif de l’année 2016.

Lire la suite
Thumb fotolia 108034362 s

Logement neuf : une grande année 2016

27 janvier 2017

La conjonction de taux de crédit bas et d’incitations fiscales de l’État n’est pas étrangère aux bons chiffres que présente le secteur de la construction en 2016. La relance et un retour aux niveaux de 2012, après des années de crise.

Lire la suite
Thumb 14555080190 708467e223 z

Bien choisir son terrain

21 janvier 2017

Vous recherchez un terrain pour y construire votre maison ? Ce choix est bien entendu crucial, à plus d’un titre. Le prix n’est qu’un facteur parmi d’autres de votre décision. Voici les points à ne pas négliger pour que votre terrain réponde à vos attentes, sans que de mauvaises surprises viennent tout gâcher.

Lire la suite
L'actu du neuf utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info