Les jeunes rêvent d'être propriétaire d'un logement neuf

17 décembre 2020

Quelles sont les attentes des jeunes en matière de logement ? À quels besoins devra répondre l'habitat de demain ? Pour répondre à ces questions, le cabinet Deloitte a mené une étude auprès des étudiants et jeunes actifs de 20 – 30 ans, avant et après le confinement. Résultat : le neuf a plus que jamais la cote.

Les jeunes ont une brique dans le ventre

Bercée par l'économie d'usage, la jeune génération considère pourtant l'acquisition d'un logement comme une priorité. Être locataire à vie, très peu pour eux ! S'ils le sont actuellement, c'est par contrainte plus que par choix. Pour 94 % d'entre eux, l'accès à la propriété est un gage de sécurité. Les jeunes sont donc tout autant attachés à la pierre que leurs parents et considèrent l'achat immobilier comme une forme d'épargne.

Un engouement pour le neuf

Ils sont 60 % à préférer acquérir un bien immobilier neuf. Confort, qualité de vie, absence de travaux, le premier confinement a mis en lumière les atouts du logement neuf et n'a fait que renforcer cette tendance. Synonyme d'une meilleure maîtrise des charges et d'économies d'énergie au quotidien, le neuf rassure les jeunes. Durable, ce type de logement répond également à leurs préoccupations environnementales.

Prix et localisation : des critères de choix classiques

La jeune génération rêve d'une maison individuelle avec jardin dans une ville petite ou moyenne, à proximité des transports et du lieu de travail. Sont-ils prêt à mettre la main au portefeuille ? Le prix reste le premier critère de choix, mais le confinement a quelque peu changé la donne. Les jeunes sont bien conscients du risque de se retrouver à l'étroit s'ils n'y mettent pas le prix. Malgré le durcissement d'octroi des conditions de crédits, ils sont prêts à payer plus cher pour obtenir une surface suffisante, promesse de confort et d'une meilleure qualité de vie.

Des concessions guidées par des valeurs d'ouverture

Pour diminuer le coût d'acquisition de leur logement, ils acceptent de renoncer à des mètres carrés de parties communes, mais aussi de partager des espaces. Renforcé par la crise sanitaire, le besoin de lien social se traduit par une plus grande ouverture au partage d'espaces et/ou de services. Pour trois-quarts des sondés, la mixité sociale est perçue comme une chance plus qu'un risque.

Retrouvez tous les détails de l'étude ici.

À lire également

Thumb courrier visuel liste

Le gaz banni dans les constructions neuves à partir de l'été 2021

30 novembre 2020

La France est à la traîne en matière de transition énergétique des bâtiments. Avec la RE2020, le Gouvernement entend bien donner un gros coup d'accélérateur. Mais les contours de cette nouvelle réglementation environnementale, dévoilés ce 24 novembre, sont loin d'avoir fait l'unanimité. Le gaz est dans le collimateur du Gouvernement, et les seuils de réduction drastique prévus suscitent déjà de vives inquiétudes.

Lire la suite
Thumb courrier visuel liste

Prêt à taux zéro : plus que quelques jours pour effectuer votre demande

23 octobre 2020

Tic tac… il vous reste jusqu'au 31 octobre 2020 pour envoyer votre demande de prêt à taux-zéro (PTZ). Destiné aux primo-accédants et accordé sous conditions de ressources, le prêt à taux zéro (PTZ) permet de financer une partie de l'achat ou de la construction d'une résidence principale. Vous souhaitez en profiter cette année ? Ne tardez pas car les pièces à réunir sont nombreuses !

Lire la suite
L'actu du neuf utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info