Le gaz banni dans les constructions neuves à partir de l'été 2021

30 novembre 2020

La France est à la traîne en matière de transition énergétique des bâtiments. Avec la RE2020, le Gouvernement entend bien donner un gros coup d'accélérateur. Mais les contours de cette nouvelle réglementation environnementale, dévoilés ce 24 novembre, sont loin d'avoir fait l'unanimité. Le gaz est dans le collimateur du Gouvernement, et les seuils de réduction drastique prévus suscitent déjà de vives inquiétudes.

Le bâtiment, un secteur clé pour atteindre la neutralité carbone en 2050

Depuis 2009, le secteur du bâtiment est la seconde source d'émissions de gaz à effet de serre. Pour atteindre les objectifs climatiques fixés, il devient urgent de réduire la consommation énergétique des logements français. Si la majorité s'accorde sur ce point, les moyens envisagés par le Gouvernement pour y parvenir ne remportent pas tous les suffrages. La RE2020 prévoit une réduction drastique des consommations énergétiques carbonées. Et sa cible n'est autre que le gaz !

Vers une diminution progressive du chauffage au gaz

Les seuils sévères imposés par le Gouvernement ont sonné le glas parmi les gestionnaires de gaz. Entre 2021 et 2024, les constructions neuves ne pourront pas dépasser 14 kilogrammes CO2/an/m2. Ce seuil permet toujours d'installer un chauffage au gaz, à condition que le logement possède une bonne performance énergétique.

Pour les gestionnaires de gaz et fabricants de chaudières à gaz, l'horizon s'assombrit après 2024, avec des seuils qui passent à 4 kilogrammes de CO2/an/m2 pour les maisons et 6 kilogrammes de CO2/an/mpour les appartements. Ce durcissement des conditions signera définitivement la fin du chauffage au gaz dans les constructions neuves.

Qui est concerné ?

Dans un premier temps, cette mesure concernera uniquement les maisons dont le permis de construire a été déposé à partir de l'été 2021.

Les appartements n'échapperont pas à la réglementation. Par contre, ils bénéficieront d'un délai supplémentaire de 4 ans. La raison principale ? Les alternatives au gaz doivent encore se développer, les équipements n'étant pas assez puissants pour chauffer un logement collectif.

Vers des alternatives neutres en carbone

Si cette mesure est un coup dur pour les producteurs de gaz, d'autres se frottent les mains. La grande gagnante sera sans nulle doute la filière des énergies renouvelables. Ces contraintes strictes font le bonheur des fabricants de pompes à chaleur et chaudières à granulés.

Et le chauffage électrique ? La ministre du Logement n'entend pas encourager ce mode de chauffage. Chers à l'usage, ces grille-pains pèsent fortement sur le réseau électrique au cœur de l'hiver. Et l'arrêt progressif des centrales nucléaires ne risque pas d'arranger les choses !

À lire également

Thumb courrier visuel liste

Les jeunes rêvent d'être propriétaire d'un logement neuf

17 décembre 2020

Quelles sont les attentes des jeunes en matière de logement ? À quels besoins devra répondre l'habitat de demain ? Pour répondre à ces questions, le cabinet Deloitte a mené une étude auprès des étudiants et jeunes actifs de 20 – 30 ans, avant et après le confinement. Résultat : le neuf a plus que jamais la cote.

Lire la suite
Thumb courrier visuel liste

Prêt à taux zéro : plus que quelques jours pour effectuer votre demande

23 octobre 2020

Tic tac… il vous reste jusqu'au 31 octobre 2020 pour envoyer votre demande de prêt à taux-zéro (PTZ). Destiné aux primo-accédants et accordé sous conditions de ressources, le prêt à taux zéro (PTZ) permet de financer une partie de l'achat ou de la construction d'une résidence principale. Vous souhaitez en profiter cette année ? Ne tardez pas car les pièces à réunir sont nombreuses !

Lire la suite
Thumb courrier visuel liste

Bonne nouvelle pour l'immobilier neuf : Pinel et le PTZ jouent les prolongations

18 septembre 2020

Un vent d'optimisme souffle sur l'immobilier neuf ! Fortement impacté par la crise COVID-19, ce secteur restait dans l'attente de mesures pour accompagner la relance. L'annonce du ministère du Logement de prolonger le dispositif Pinel et le prêt à taux zéro (PTZ) apparait comme une excellente nouvelle. Mais ce n'est pas tout ! Si le gouvernement compte prolonger ces aides, il prévoit aussi de les améliorer. 

Lire la suite
L'actu du neuf utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info