Construction de logements neufs : état des lieux au 1er trimestre 2020

24 juin 2020

La Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) a publié les chiffres du 1er trimestre 2020. Résultats : après un bilan 2019 en demi-teinte, la situation ne s'améliore pas dans le secteur du neuf.

Une chute des ventes de logements neufs au 1er trimestre 2020

En 2019, la demande était toujours élevée, avec 160 000 logements vendus. On ne peut pas en dire autant de l'offre, en baisse de 15 % par rapport à 2018. Au premier trimestre 2020, tous les indicateurs se dégradent. La baisse concerne aussi bien l'offre que la demande. Les chiffres avancés par la Fédération des Promoteurs Immobiliers sont assez révélateurs : les ventes ont chuté de 29,9 %, soit une baisse de 12 000 logements par rapport au même trimestre de l'année précédente. Côté offre, le recul est encore plus important. Le nombre de biens neufs mis en vente sur le marché a diminué de moitié par rapport au T1 2019, ce qui représente environ 15 000 logements de moins.

Un contexte difficile pour le secteur

La crise du COVID-19 ne peut expliquer cette chute à elle seule : le confinement ne concerne que les deux dernières semaines de mars et la baisse des ventes était déjà bien amorcée. Ces résultats ne tiennent donc pas encore compte de l'impact du coronavirus, attendu dans le bilan du 2ème trimestre.

Pour expliquer ces résultats décevants, les professionnels du secteur pointent du doigt la longueur des procédures pour obtenir un permis de construire en période électorale. Le coût élevé des travaux, les recours contre les permis obtenus et le manque de disponibilités des entrepreneurs n'ont pas aidé.

Quelles perspectives pour le logement neuf en 2020 ?

Lors de la crise sanitaire, c'est toute la filière du neuf qui a été mise à l'arrêt, des chantiers à la délivrance des permis en passant par les signatures d'actes de vente. Après une période d'arrêt quasi-total, la reprise est belle et bien lancée, mais les incertitudes subsistent. Dans un contexte macro-économique défavorable, les déséquilibres déjà observés risquent de s'accentuer et de peser sur le secteur. Quant au nombre de permis de construire accordés, il pourrait poursuivre sa tendance à la baisse en raison des élections municipales. Pour l'année 2020, la FPI table sur une diminution de 100 000 logements collectifs autorisés.

Toute l'attention du secteur se porte sur les 50 000 logements neufs qui doivent encore trouver preneur cette année. Entre craintes pour l'emploi et difficultés d'accès au crédit hypothécaire, les acquéreurs restent eux-mêmes dans l'attente.

À lire également

Thumb courrier visuel liste

Quelles perspectives pour la maison individuelle ?

27 mai 2020
Le secteur de la construction de maisons individuelles a été fortement impacté par la crise sanitaire. Cependant, le confinement a provoqué chez les Français citadins un désir d'espace et de verdure qui pourrait les amener à revoir leurs priorités. Lire la suite
Thumb artboard2

Les chantiers reprennent doucement

27 avril 2020
17,5 % des chantiers sont ouverts, contre 7,5 % au début du mois. Chaque semaine depuis début avril, le Groupe BTP Consultants fait le point la situation des chantiers. Lire la suite
L'actu du neuf utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info